UN RECORD DE 45 ENGAGEMENTS POUR LES ÉLIMINATOIRES DE LA CAN FÉMININE 2022

« Pour la CAN féminine Total, Maroc 2022, ce sont 45 Associations nationales qui se sont engagées dans la compétition », rapporte le site officiel de l’instance dirigeante du football africain, rappelant que les éliminatoires des CAN 2016 et 2018 avaient respectivement réuni 23 et 24 équipes.

Après l’annulation de l’édition 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, « un taux d’engagement estimé à 80 pour cent » a été noté concernant celle de 2022.

La phase finale de la CAN féminine se jouait jusque-là avec huit équipes. Ce sont 45 équipes, dont le Maroc, pays hôte qualifié d’office, qui se sont engagées à participer à cette édition.

Le royaume chérifien exclu des qualifications en sa qualité de pays organisateur, ce sont donc 44 équipes qui prendront part aux éliminatoires, relève le site officiel de la CAF.

La zone CECAFA (centre- Est) est région la plus représentée avec 10 équipes dont celles du Rwanda, du Burundi et de Djibouti. Vient ensuite la zone COSAFA avec neuf pays contre huit pays engagés sur les neuf que compte la zone UFOA A. Il s’agit du Mali, du Sénégal, de la Gambie, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, du Liberia, de la Mauritanie et de la Sierra Leone. Dans la zone UFOA B, les sept pays membres seront présents, à savoir le Nigeria, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Burkina Faso, le Niger et le Togo.  L’UNIFFAC, désignant la zone centre, propose sept équipes issues de sa zone : le Cameroun, le Congo, la RD Congo, le Gabon, la Centrafrique, Sao Tomé, Guinée-Equatoriale.  L’Afrique du Nord, correspondant à l’UNAF va engager trois équipes (Tunisie, Algérie et Egypte), le Maroc étant déjà qualifié en tant que pays organisateur. 

Les éliminatoires s’étendront sur trois tours avec des matches aller et retour dès la fenêtre FIFA du 7 au 15 juin 2021, rappelle le site officiel de la CAF.

Recommended Posts