Ouagadougou et le stade du 4 août.

En raison du non-respect des normes édictées par la Confédération africaine de football (CAF), le stade du 4 Août est suspendu de toutes les compétitions. Ce qui n’est pas sans conséquences pour Ouagadougou. En effet, cette décision de la CAF oblige la délocalisation des matchs à domicile des Etalons pour les éliminatoires de la CAN 2021 et celles de la coupe du monde 2022 .
Une situation pénible à gérer pour les clubs car les points étant très disputés au niveau des compétitions internationales, chaque équipe travaille à en engranger le maximum pendant les matchs à domicile avec l’environnement favorable que cela dégage. La Fédération Burkinabé de football a opté pour la Côte d’Ivoire et le Sénégal pour organiser les rencontres de sélection nationales.
C’est une situation historique pour le Burkina Faso qui est  » une nation de foot « .
Le stade fut construit par la Chine, les travaux débutèrent en 1981 et il est inauguré le 18 juillet 1984.
Le stade est nommé en hommage à la première révolution burkinabé, du 4 août 1983.
En 1996, le stade fait l’objet de travaux de rénovation dans l’optique de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 1998. Ces travaux de mise aux normes ont concerné notamment la tribune de presse et le tableau d’affichage. Ils ont eu un coût de 800 millions de Francs CFA.
Le stade a une capacité de 35 000 places et possède une piste d’athlétisme. Le stade comprend également en son sein des salles de sport, des bureaux et des salles de conférences. Il est également utilisé pour des manifestations politiques et des concerts.
En 1998, il a accueilli la finale de la 21 édition de la coupe d’Afrique des nations. Le championnat d’Afrique de rugby 2010 s’est également déroulé dans son enceinte.

Recommended Posts