Noélie Yarigo récupère des JO au Bénin

Après sa blessure aux Jeux olympiques de Tokyo cet été, l’athlète de Blois Noélie Yarigo avait besoin de se reposer, chez elle, au Bénin. L’athlète, portant les couleurs du Bénin, avait en effet dû faire la course sur une jambe à cause d’une entorse à la cheville survenue lors des séries.
Car une fois partie de Tokyo, la déception est petit à petit apparue. « J’étais démoralisée, confie Noélie Yarigo. Je m’étais préparée, j’étais prête pour ces Jeux. Et malheureusement je me tords la cheville. » Malgré la douleur, l’athlète a voulu courir sa demi-finale. Elle espérait même que cela passe. « On s’entraîne pendant des années pour ça… »
La coureuse va, mi-novembre, rejoindre le groupe d’entraînement de la championne du monde Halima Nakaayi, en Ouganda. « Elle m’a invitée. Ça va me permettre de ne pas être toute seule ici. Avec du monde, c’est plus facile de se dépasser. » D’autant qu’en ligne de mire, la demi-fondeuse a plusieurs meetings en salle en Europe pour la fin de saison. Et on peut compter sur Noélie Yarigo pour continuer à se dépasser. À bientôt 36 ans, l’athlète ne veut pas penser à la fin de sa carrière ni encore aux Jeux de Paris 2024.

© (Photo archives NR, Sébastien Gaudard)

Recommended Posts