Marrakech 4 nouveaux parcs sportifs et de loisirs

Il s’agit de structures sportives et de détente de plusieurs hectares destinées à encourager la pratique du sport de proximité tout en offrant un espace de détente pour les familles avec des jeux pour les enfants.

Ces parcs comportent plusieurs équipements sportifs (terrains omnisports, de mini-foot, un parcours de santé) et de loisirs (théâtre en plein air et jardin). Si les jardins et les théâtres de ces sites sont ouverts au grand public, les infrastructures sportives sont destinées aux associations de la ville. Chacune d’entre elles devra faire une demande à la ville ou à un éventuel gestionnaire pour figurer sur le planning, et ainsi bénéficier de créneaux horaires, suivant son activité et le terrain voulu.

La commune n’écarte pas la possibilité de confier ces parcs à un gestionnaire privé en dupliquant l’exemple des jardins d’Arsat Moulay Abdessalam confiés à Maroc Telecom et qui ont été une réussite.

Par ailleurs, une piscine semi-olympique, au quartier Sidi Youssef Ben Ali permettra à une large frange de la population de pratiquer la natation dans les meilleures conditions d’encadrement et de sécurité.
Ville verdoyante

S’il est une ville où les jardins sont un remarquable exemple d’architecture paysagère, c’est bien Marrakech. Une ville où l’art des jardins est implanté depuis très longtemps. En effet, déjà au milieu du 12e siècle, la cité ocre était la ville du Maghreb où l’on trouvait le plus de jardins et de vergers. La conception des espaces verts à Marrakech est l’illustration d’une nouvelle génération de jardins intégrant la démarche écologique, la protection de l’environnement et l’économie d’eau. Un problème crucial dans la région qui enregistre un gros déficit en eau.

Recommended Posts