Lomé : Journée internationale de réflexion sur le Judo

La ville de Lomé (Togo) a vécu sa journée internationale de réflexion sur le Judo. Quinze délégations africaines dont de nombreux chefs de fédérations de judo étaient présentes. Elles sont venues du Tchad, Sénégal, Bénin, Côte d’Ivoire, Comores, Burundi, Guinée, Djibouti, Congo Brazzaville, Burkina, Mozambique, Sierra Leone, Mauritanie. De nombreuses autres délégations se sont associées à cet événement.

« Nous voudrions réfléchir sur le judo que nous voulons pour notre continent. Nous devons réaliser des rêves pour nos judokas », a expliqué Abakar Djermah, Président du Comité olympique et sportif tchadien.

L’une des priorités du dialogue qui a eu lieu a été d’envisager les voies et moyens pour renforcer le judo dans les pays africains et d’établir une culture de la pratique sportive chez les habitants. L’idée de la mise en place d’un plan de développement de structures avec un centre de haute performance pour les judokas africains a été proposée.

En fin de journée, Deladem Akpaki, Président de la Fédération togolaise de judo, a remercié ses collègues pour la confiance qu’ils accordent au Togo et déclaré que le travail se ferait de manière participative et globale dans le but d’atteindre tous les objectifs visés.

Recommended Posts