Le CIO, l’OMS, la santé et le sport

Le Comité international olympique (CIO) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) se sont associés pour appliquer des méthodes de vie saines, notamment par le biais de l’activité physique et des loisirs, comme moyens de promotion de la santé mondiale.

Le CIO et l’OMS ont signé un nouvel accord de coopération pour promouvoir la santé publique par le sport, alors que la pandémie de la COVID-19 continue d’affecter la vie des populations du monde entier.

« Au cours des derniers mois, nous avons vu l’importance du sport et de l’activité physique pour la santé physique et mentale. Le sport peut sauver des vies » a déclaré le Président du CIO, Thomas Bach. « Nous voulons utiliser les recommandations de l’OMS pour résoudre les problèmes post COVID-19. La santé jouera un rôle beaucoup plus important dans les politiques publiques, et nous sommes impatients de travailler plus étroitement avec l’OMS dans la prévention des maladies non transmissibles et des maladies infectieuses. « 

Je suis ravi de formaliser ce partenariat de longue date avec le Comité international olympique”, a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur Général de l’OMS. “L’OMS travaille non seulement pour répondre aux maladies, mais également pour aider les personnes à vivre en meilleure santé, et c’est ce que fera ce partenariat. L’activité physique est l’une des clés de la santé et du bien-être”.

A rappeler que l’OMS a fourni des conseils techniques au CIO lors des discussions qui ont conduit à la relocalisation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Recommended Posts