La ville de Jadida fait revivre les arts équestres traditionnels

Le Grand Prix des arts équestres traditionnels de la ville de Jadida au Maroc a été marquée par la participation de douze groupes de la catégorie seniors, représentant différentes régions du Royaume, chacun comprenant 15 cavaliers.

Sept escadrons sur les 12 participants de ce Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI avaient déjà participé aux compétitions de la 18ème édition du Prix Hassan II pour les arts équestres traditionnels, sous la forme du championnat marocain de 2019, organisé par le complexe royal d’équitation de Dar es Salaam à Rabat en mai dernier.

Le programme de la compétition comprend les exploits des Chevaliers d’Al Surba, le collectif du mouvement, la marche disciplinée (guidée ou la chouira), l’unité du mouvement des armes à feu, le tir collectif, l’unité de la robe et des selles.

L’importance d’organiser de tels événements est de consolider le rôle des villes dans la préservation de leur patrimoine culturel, notamment les jeux et les sports traditionnels. Le site de Jadida s’y prête. Cité fortifiée, édifiée par les portugais au début du XVIe siècle et nommée Mazagan Elle offre un témoignage exceptionnel des influences croisées entre les cultures européenne et marocaine.

Recommended Posts