La Croche, lutte traditionnelle de La Réunion

Sport de combat originaire de l’Ile de La Réunion, serait née au 19ème siècle parmi les groupes d’enfants et d’adolescents qui souhaitaient naturellement se mesurer. Elle se pratiquait spontanément sur l’herbe ou sur le bord de mer.

L’expression « La Croche » est entrée dans les dictionnaires de créole et les ouvrages sur l’histoire de La Réunion, grâce au travail d’une poignée de défenseurs des luttes traditionnelles. Le Comité Régional de Lutte de La Réunion a reconnu la Croche comme « lutte traditionnelle » en 2005. La Croche est depuis 2015 reconnue comme un sport à part entière et elle est admise au CROS-Réunion comme « sport identitaire ».

Sport de combat de préhension (sans frappe) ou parfois de combat mixte (préhension et percussion) avec des saisies naturelles sur le corps où le but est d’amener le partenaire au sol, de l’immobiliser selon différentes positions et d’appliquer une technique pour l’obliger à renoncer au combat verbalement ou en tapant avec le plat de la main.

C’est une activité qui ne se pratiquait jadis qu’entre camarades. On disait d’ailleurs : « Allons jouer la croche ». L’esprit de camaraderie est à la base de ce sport et sa devise : « Je lutte pour la paix ! ».

Recommended Posts