Kinshasa et le suivi sportif de haut niveau des jeunes déficients mentaux

Vingt-sept entraineurs spécialisés pour le suivi sportif d’enfants vivant avec un handicap mental sont actuellement formés à Kinshasa.

Cette formation est organisée par la Special Olympics RDC afin que ces jeunes participent aux JO Spéciaux de Beijing du 4 au 20 février 2022.

Special Olympics, est une organisation philanthropique internationale en faveur des enfants vivants avec un déficit mental. Ce mouvement sportif est né aux Etats unis, à Chicago, dans la famille Kennedy, par l’entremise d’Eunice Kennedy Shriver, la sœur du défunt Président américain John Kennedy.

C’est elle qui a fondé les jeux olympiques spéciaux en 1968 pour associer les enfants déficients mentaux au sport et permettre leur intégration dans la société, afin qu’ils aillent de l’avant.

La RDC a déjà remporté 4 médailles lors de sa première participation au Special Olympics aux Etats Unis. Quatre jeunes déficients mentaux, deux garçons et deux filles, avaient représenté la RDC à Los Angeles. Au total, ils ont ramené 8 médailles dont 5 en or, 2 en argents et 1 en bronze en 2015. Plus récemment, ils ont rapporté une médaille aux derniers jeux olympiques spéciaux d’Abou Dhabi en 2019 et les filles congolaises de la même catégorie ont rapporté au pays 7 autres médailles dont trois médailles au Caire en Egypte en 2020 dont 3 médailles en en argent, 3 en bronze et 1 en or.

Special Olympics RDC a comme mission spécifique de fournir durant toute l’année un entraînement dans une variété de sports à titres olympiques pour les enfants et adultes présentant une déficience intellectuelle.  Les responsables donnent à ces enfants des occasions continues de développer leur condition physique, leur donner du courage, la joie de vivre et leur permettre de participer à un échange de talent des compétences et d’amitié avec les autres athlètes de Special Olympics.

Recommended Posts