Jeux paralympiques de Tokyo 2020 : tableau d’honneur des médaillés africains

Avec trois médailles d’argent supplémentaires, la Tunisie confirme son statut pays le mieux placé du continent africain dans ces Jeux de Tokyo. Voici notre tableau des médailles africaines aux Paralympiques !

Mohamed Farhat Chida, Yassine Guenichi et Rouay Jebabli (Tunisie), trois médailles d’argent en athlétisme. Yassine Guinichi aussi s’octroie une médaille d’argent, au lancer de poids. Rouay Jebabli gagne l’argent au 1500 mètres L’athlète Mohamed Farhat Chida remporte l’argent aux 400 mètres

Walid Ktila (Tunisie), champion olympique du 100 mètres. Déjà médaillé d’or en 2016 à Rio sur 100 mètres et en argent sur 800 mètres, Walid Ktila décroche à nouveau le titre cette année. A 36 ans, celui qui est aussi champion du monde sur 100, 200, 400 et 800 mètres, est une figure incontournable de l’athlétisme.

Somaya Bousaïd, Tunisie, médaille de bronze en athlétisme. La tunisienne championne des Jeux Paralympiques de Rio (2016) de 41 ans décroche la médaille de bronze.

Raoua Tlili et Ahmed Ben Moslah, Tunisie, lancer de poids, médailles d’or et d’argent. À 31 ans, Raoua Tlili offre, au lancer de poids, la médaille d’or à la Tunisie, et s’octroie un 5e titre de championne olympique par la même occasion. Elle a établi un nouveau record paralympique. Son compatriote Ahmed Ben Moslah décroche l’argent dans la même discipline,

Nassima Saifi et Walid Ferhah, Algérie, une médaille d’argent et une médaille de bronze en athlétisme. Nassima Saifi remporte l’argent en lancer de disque, elle ne parvient pas à garder son titre de championne paralympique de cette discipline où elle avait obtenu l’or à Rio en 2016. Walid Ferhah ferme le podium du lancer de quille avec le bronze

Skander Djamil Athmani et Lynda Hamri, Algérie, une médaille d’argent et une médaille de bronze en athlétisme. Skander Djamil Athmani a couru le 100m en 10,54 secondes, offrant ainsi une médaille d’argent supplémentaire à son pays. Lynda Hamri, quant à elle, décroche la médaille de bronze en saut en longueur

Cherine Abdellaoui, Hocine Bettir et Mounia Gasmi, Algérie, une médaille d’or au judo et deux médailles de bronze en powerlifting et lancer de quille. En bronze lors des Jeux de Rio en 2016, Cherine Abdellaoui a pris sa revanche au judo et offre à l’Algérie une médaille d’or face à la Canadienne Priscilla Gagné. L’athlète Hocine Bettir rafle le bronze  en powerlifting. Autre médaille algérienne, en bronze, est remportée par Mounia Gasmi au lancer de quille féminin

Hany Abdelhady, Égypte, une médaille de bronze en powerlifting. En parvenant à soulever 214kg, Hany Abdelhady finit sur la troisième marche du podium. Il avait gagné l’or en 2012 aux Jeux Paralympiques de Londres et le bronze en 2016 à Rio.

Fatma Omar, Mahmoud Attia et Mohamed Elelfat, Égypte, deux médailles d’argent et une médaille de bronze en powerlifting. Mahmoud Attia gagne l’argent et parvient à soulever 191 kg. Il termine ainsi deuxième Fatma Omar remporte aussi l’argent et rajoute par la même occasion une sixième médaille à son palmarès paralympique (4 médailles d’or et 2 d’argent) de powerlifting. Mohamed Elelfat offre à l’Égypte une médaille de bronze.

Sherif Othman et Rebab Ahmed, Égypte, deux médailles d’argent en powerlifting. Les athlètes égyptiens Sherif Othman et Rebab Ahmed remportent tous les deux une médaille d’argent en powerlifting. Rebab Ahmed renouvelle la performance de Rio, où elle avait eu l’argent en 2016 dans la même discipline. Et Sherif Othman n’a pas réussi à conserver le titre olympique qu’il avait conquis en 2008 à Pékin, puis conservé à Londres (2012) et à Rio (2016).

Folashade Oluwafemiayo et Loveline Obiji Nigeria, respectivement en or et en argent en powerlifting.

Louzanne Coetzee Afrique du Sud, en argent sur 1.500 m

Sheryl James Afrique du Sud, en bronze au 400 mètres

Nancy Chelangat Koech Kenya rafle le bronze sur 1.500 m

Ananias Shikongo, Namibie, une médaille d’argent en athlétisme

Bose Omolayo, Nigeria, médaille d’or en powerlifting

Lucy Ogechukwu Ejike et Olaitan Ibrahim, Nigeria, deux médailles de bronze en powerlifting

David Emong, Ouganda, une médaille de bronze en athlétisme

Tigist Gezahagn Menigstu, Ethiopie, médaille d’or en athlétisme

Anrune Weyers et Ntando Mahlangu, Afrique du Sud, deux médailles d’or en athlétisme

Latifat Tijani, Nigeria, powerlifting, médaille d’or

Recommended Posts