Yaoundé, capitale du football africain

50 ans après, la ville aux sept collines va a nouveau accueillir la CAN .

C’est elle qui va abriter les cérémonies d’ouverture et de clôture de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations. Mais aussi les groupes A et C durant le premier tour. La ville qui détient trois trophées de la Coupe d’Afrique des clubs champions avec le Canon de Yaoundé et deux de la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe grâce au même

Tout y est mis en œuvre pour donner le meilleur des accueils aux différentes délégations attendues. C’est dans cette logique que le paysage urbain voit pousser de nouvelles infrastructures.

De nombreux établissements hôteliers aménagent leurs cadres pour l’échéance à venir au même titre que les espaces de convivialité. Des fanzones sont projetées non loin des stades de compétition et d’entraînement réhabilités ou nouvellement construits.

Le stade Omnisports de Yaoundé, ouvert pour la CAN 72 sera encore mis à contribution. La célèbre cuvette de Mfandena n’abritera pas le match d’ouverture et la finale comme il y a 50 ans. Un privilège dévolu au tout nouveau stade d’Olembe appelé à être le prochain territoire des Lions indomptables. L’infrastructure ultramoderne de 60 000 places est en cours d’achèvement. Toutefois, il a déjà prouvé sa fonctionnalité le 3 septembre 2021 lors de la victoire (2-0) du Cameroun sur le Malawi.

Recommended Posts