Salima Souakri récompensée pour sa lutte en faveur de l’égalité des genres dans le sport algérien

L’ancienne championne algérienne de judo, Salima Souakri, a exprimé sa « fierté et son bonheur » en recevant le prix du Comité International Olympique « Femmes et Sports » sur le continent africain (2020) pour son engagement continu dans la lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans le domaine de la pratique sportive.

Il est connu que le Prix des femmes et des sports du Comité international olympique est décerné à chaque fois qu’une personne ou une organisation sportive a contribué efficacement à promouvoir la pratique des femmes dans le sport et a encouragé les jeunes filles à entrer dans le monde de la pratique sportive dans diverses spécialités.

Souakri devient la deuxième femme algérienne à recevoir ce prix, après le précédent coureur dans les rangs de l’équipe nationale d’athlétisme, Messaouda Khalili Ouchrif, qui a reçu ce prix à Marrakech (Maroc) en 2004.

On sait aussi que Souakri a été la première femme algérienne et arabe à participer aux compétitions de judo aux Jeux Olympiques dès l’âge de 16 ans lors des Jeux de Barcelone 1992.

Recommended Posts