Plumfoot ou da cau, le sport national au Vietnam

Sport d’origine asiatique, le plumfoot, sport national notamment au Vietnam, appelé đá cầu : đá = coup de pied et cầu = volant, consiste à garder en l’air un volant en utilisant les pieds et d’autres parties du corps, hormis les bras et les mains. En compétition, il est pratiqué sur des terrains semblables à ceux du badminton. Ce jeu, très longtemps utilisé par les différentes armées chinoises, comme un excellent exercice pour développer concentration, réflexes et agilité des troupes. Ce n’est toutefois qu’à partir du XIème siècle que les sources historiques attestent de la tenue de compétitions.

La pratique de ce sport y est aujourd’hui largement répandue, après que le docteur Nguyen Khac Vien en a relancé la pratique dans les années 1970. La version moderne du plumfoot est arrivée en Europe en 1936, lorsqu’un athlète chinois en a donné une démonstration aux Jeux Olympiques de Berlin. Il a été intégré en 2003 dans les Jeux d’Asie du Sud Est.

Le plumfoot se joue sur un terrain de badminton classique. Il se joue en simple, double, triple, masculin et féminin ou double mixte. Le but est de marquer des points en faisant tomber le volant à l’intérieur du terrain adverse. Un match se joue en deux sets gagnants et prend fin lorsqu’une des deux équipes obtient au moins 21 points, avec 2 points d’avance sur l’autre équipe.

Le plumfoot a été représenté pour la première fois aux Jeux d’Asie du Sud-Est en 2003 et l’a été de nouveau en 2009 et aux Jeux asiatiques en salle de 2009.

Volant utilisé, constitué de 4 plumes d’oie ou de canard de mêmes longueurs, reliées à une base.

Recommended Posts