Pankélé (Burkina Faso)12e édition de lutte traditionnelle

La nouvelle arène de la ville de Pankélé, a accueilli la 12e édition du championnat de lutte traditionnelle sous le slogan: « Lutte et cohésion sociale ».

Ce championnat a réuni environ 150 lutteurs. Un nombre impressionnant.

Mahamadi Teigna, le parrain du tournoi, a félicité les organisateurs et les a encourager à œuvrer pour la sauvegarde de cette valeur.  » Je voudrais dire que la lutte est loin d’être une simple expression de jouissance. Elle est surtout une valeur identitaire liée à notre pays et cest dans larène que nous avons appris nos premières défaites, mais aussi nos premières victoires. La lutte est donc au-delà de lexpression de la force, cest un domaine réservé pour inculquer les valeurs de courage, de persévérance, mais aussi une méthode de résolution de conflits  » a-t-il déclaré.

En fin de journée, c’est Romaric Kawané du Nayala qui a remporté le premier prix de l’Open masculin, tandis qu’Edwige Bonané de Kalabo a remporté le premier prix de l’Open féminin.

Recommended Posts