Pabré accueille la première édition du Grand Prix d’équitation de l’Intégration Africaine

Une nouvelle compétition est née au profit des acteurs des sports équestres burkinabès et africains: La première édition du Grand Prix de l’intégration africaine s’est déroulée du 25 au 27 juin dans la commune de Pabré au Burkina Faso.

L’équitation est l’un des sports qui souffrent du manque de compétition et de visibilité au Burkina Faso. Les acteurs de ce sport ont généralement du mal à avoir cinq courses en une saison. Pour contribuer à donner un cadre d’expression à cette activité sportive, les fondateurs de cette compétition réunis au sein de lAssociation des éleveurs Neema de Pabré ont décidé d’organiser le Grand Prix de l’Intégration Africaine.

Huit pays ont participé à cette première édition, dont le Cameroun, le Mali, le Nigeria, le Nigeria, le Sénégal, le Tchad, le Soudan et le Burkina Faso.  La course s’est faite par catégories avec des chevaux burkinabés, des chevaux d’attelage mixtes, des chevaux soudanais et des crackers pour le grand bonheur de Malick Derme, secrétaire général de lAssociation des éleveurs Neema de Pabré.

Après la finale qui a eu lieu le 27 juin, à l’hippodrome de Pabré, les prix ont été remis.

Une voiture pour le champion de chaque catégorie et des packages économiques pour les autres qui sont montés sur le podium.

Recommended Posts