Ouagadougou, l’Union européenne et le Marathon des échangeurs

La troisième édition du Marathon des échangeurs, organisée par la chaîne de télévision privée BF1 en collaboration avec la Ville de Ouagadougou s’est déroulée à Ouagadougou. L’Ivoirienne Soumaïla Traoré a terminé les 42 kilomètres du marathon à 2 heures 49 minutes 22 secondes de course. L’ambassadeur en chef de la délégation de l’Union européenne au Burkina Faso, Wolfram Vetter, et certains de ses collègues ont pris le départ à la session de 10 km.

Petit à petit, cette « course  » connue sous le nom de « Marathon des échangeurs» a gagné en notoriété. Dans cette édition (2021), plusieurs amateurs étaient venus de Côte d’Ivoire, du Ghana, du Bénin, du Burkina Faso et d’autres pays européens pour prendre le départ devant le stade du 4 août sur une distance de 42 kilomètres.

La stratégie de communication de cet événement porte ses fruits, car nous observons une meilleure présence des participants par rapport au dernier marathon Grand Ouaga Paalga organisé par le journal d’information générale « L’Observateur Paalga » en collaboration avec la Ville de Ouagadougou.

« La course s’est bien passée. C’est épuisant pour quelqu’un de mon âge, mais je suis heureux d’avoir fréquenté  mes collègues de l’Union européenne. Nous voulons montrer notre soutien au pays, à la jeunesse, en particulier au sport », a déclaré le chef de délégation de l’Union européenne au Burkina Faso, Wolfram Vetter après la course.

Recommended Posts