Ouagadougou et l’avancement des travaux en infrastructures sportives

Pour assurer le suivi de sa politique de promotion et de développement des activités sportives et de loisirs, le Ministère des Sports et des Loisirs du Burkina Faso qui a financé la construction d’infrastructures grâce au Fonds National de Promotion des Sports et des Loisirs (FNPSL), a organisé une mission d’inspection des travaux.

La visite des infrastructures a commencé par la capitale Ouagadougou avec le Palais des Sports de Ouaga 2000 et trois terrains de sport complets, dont un terrain de volley, un terrain de handball et un troisième de basketball.

La commune rurale de Toécé, a bénéficié, quant à elle, d’un budget complémentaire pour un terrain public en terre battue, afin de créer des clôtures et des fossés pour évacuer les eaux de pluie.

A Pô, les installations sportives visitées comprenaient un stade municipal recouvert de gazon artificiel entièrement financé par la FIFA et un terrain de sport au Lycée

Enfin, la mission d’inspection s’est terminée à Manga, où la clôture et l’assainissement du stade de la Cité de l’épervier sont financés.

Recommended Posts