Ouagadougou : des équipements publics sportifs et culturels pensés par les habitant-e-s

Au Burkina Faso, un projet de développement durable urbain participatif baptisé Pépinière urbaine de Ouagadougou est mis en œuvre depuis fin 2018 par la mairie, visant à accompagner et intensifier un développement territorial de la commune de Ouagadougou. Cet appel à projet participatif a été lancé en août 2019. Il a permis de recueillir 44 idées de projets culturels ou sportifs, formulées par des organisations de la société civile formelles ou informelles et des habitants des quartiers y compris les personnes handicapées. 27 projets ont été sélectionnés dont 11 projets sportifs, retenus pour leur caractère inclusif, leur capacité à permettre l’expérimentation d’usages des sites ou pour les capacités et l’expérience des soumissionnaires.

De décembre 2019 à février 2020, ces différents projets ont été mis en œuvre sur sept sites d’intervention : des séances de formation et de compétition d’handibasket, des spectacles, des ateliers de lecture, des séances d’initiation d’enfants à l’art et au graphisme, de l’embellissement paysager…

Ce dispositif a permis d’impliquer plusieurs centaines de personnes et d’assurer une représentation de tous les acteurs. Les services municipaux de la mairie ont également été impliqués, assurant une présence institutionnelle à toutes les étapes.

La Pépinière urbaine a initié à partir de la mi-mars 2020 un deuxième appel à projets exclusivement à destination des organisations féminines porteuses de projets.

Ce qui ressort, c’est qu’en faisant collaborer différents groupes d’acteurs autour de ce fonds d’appui, le dispositif a favorisé la cohésion sociale dans les quartiers et contribué à instaurer un dialogue entre habitant-e-s et acteurs institutionnels.

Séance de formation et de compétition au handibasket organisée par l’association féminine Action Monde Meilleur. Photo : Abdoulaye SORO/Gret-HI

Recommended Posts