Montreux dévoile sa nouvelle salle omnisports

Au centre-ville, il manque trois salles de gymnastique pour la rentrée 2021.

Le projet tient compte de l’augmentation des effectifs scolaires liés aux projets immobiliers prévus au-delà de 2021.

En dehors des horaires des cours d’éducation physique scolaire obligatoire, ces trois salles seront mises à disposition des sociétés sportives locales en fin de journée et les week-ends, tous les créneaux étant actuellement complets. Le nombre d’associations sportives est en constante augmentation (70 à la fin 2019). Elles comptaient 2352 juniors âgés de 5 à 20 ans en 2018 contre 1794 il y a dix ans. La nouvelle salle triple permettra d’offrir chaque semaine 50 heures supplémentaires en soirée pour les clubs. Le week-end, cette infrastructure soulagera les clubs et organisateurs de compétitions sportives en complément de la salle omnisports du Pierrier, proche de la saturation.

Imposant, le futur complexe de deux niveaux s’étendra sur l’emplacement du terrain de sport extérieur existant, lequel sera déplacé. Une construction judicieuse à deux pas de la vieille ville. L’édifice sera construit en dessus des deux tunnels ferroviaires. Ce qui a compliqué les études pour aboutir à une solution acceptable pour les compagnies de chemins de fer. Le bâtiment n’aura pas de sous-sol et sera posé sur des pieux forés disposés sous le rez-de-chaussée afin de répartir la charge autour des tunnels. Au chapitre de l’esthétique, les deux tiers des façades du complexe seront couvertes d’un bardage en bois de la commune pré-vieillis naturellement, alors que la toiture sera recouverte de végétation extensive. Avec l’aval du Conseil communal, les travaux devraient être lancés en juillet et s’achever en août 2022.

Recommended Posts