Lilian Calmejane, sur le confinement : « On doit tous être irréprochables »

Lilian Calmejane (Total Direct Énergie) ne voit pas d’un bon oeil l’éventualité d’une dérogation qui permettrait aux coureurs pros de s’entraîner à l’extérieur. Il pense au contraire qu’ils doivent donner l’exemple en restant confinés comme tout le monde.
« Le syndicat des coureurs français (UNCP) aimerait que vous puissiez à nouveau sortir vous entraîner en extérieur. Qu’en pensez-vous ?
Mon équipe est très engagée dans la lutte contre le coronavirus et a pris des positions fermes en décidant d’un confinement total de tous ses coureurs, y compris ceux à l’étranger qui bénéficient parfois de mesures moins strictes. Vu la situation globale, je suis pour que tout le monde, à commencer les personnalités plus en vue médiatiquement, montrent l’exemple en restant chez eux. Si on reste sur un confinement général, je ne vois pas pourquoi les cyclistes pros pourraient ressortir en toute liberté avant tout le monde, alors qu’on n’a pas de compétition avant juillet. À un moment, il faut montrer l’exemple.


Cela semble vous tenir à coeur…
On est tous des citoyens, pour moi il n’y a pas à réfléchir, en fait. C’est facile à dire ça quand on habite dans une petite ville avec un peu de liberté, une maison avec un terrain, un chien à promener dans un parc. Mais pour moi, on doit tous être irréprochables. D’un point de vue sportif, il n’y a pas d’urgence. Si le Tour était maintenu aux dates prévues (27 juin – 19 juillet), là, ok, la question mériterait d’être posé puisque l’équité sportive ne serait pas respectée (les coureurs belges, suisses, allemands et hollandais peuvent s’entraîner dehors). Mais pour l’instant, ça me semble compliqué.

L’EQUIPE Gaétan Scherrer le 6 avril 2020 à 17h16

Calmejane espère que le prochain Tour de France sera reporté. (S. Mantey/L’Équipe)

Recommended Posts