Le Tourisme Sportif dans l’espace francophone africain

Le tourisme présente un secteur important de l’activité l’économique des métropoles de l’espace francophone. Un grand nombre de ces villes investissent en matière d’équipements pour accroître leur influence. Paris avec l’extension de Roland Garros, Casablanca et le stade Mohammed V.

Cette démarche a pour objectif, de développer un nouveau tourisme, fédérateur, le tourisme sportif, différent du touriste amoureux des monuments célèbres, des parcs nationaux ou du soleil méditerranéen et des plages maghrébines. Bien différent mais qui, au-delà du produit d’appel qu’est le sport, peut lui aussi découvrir les charmes du pays d’accueil.

Cette forme de tourisme, à l’origine réservée à un public restreint d’athlètes et de supporters, connaît depuis ces dernières années un essor avec un public plus large, moins sélectionné, à la recherche de sensations fortes. Le concept du tourisme sportif a évolué en passant du tourisme lié à une pratique sportive, à un tourisme du spectacle sportif. Une évolution qui réclame de nouveaux services et de nouvelles exigences.

Ils viennent des quatre coins du monde, visiter une ville bien déterminée non pas seulement pour pratiquer du golf ou pratiquer certains sports d’hiver, mais aussi pour assister à des événements sportifs organisés chaque année avec régularité. Le Tour du Rwanda est à cet égard une nouvelle destination.

C’est maintenant que les villes africaines doivent profiter de cette nouvelle passion. Elles doivent pour cela commencer par organiser des évènements sportifs annuels et, surtout, apprendre à les promouvoir. Reprenons l’exemple du Rwanda qui a fait de ses mille collines un berceau pour un tournoi de cyclisme prometteur.

Recommended Posts