Le Tennis à Madagascar

Bien que Madagascar n’apparaisse au premier rang des nations du tennis mondial, il y a des passionnés de ce sport qui n’ont pas hésité à faire 8162 km pour partager leur passion avec leurs collègues africains en août dernier, au Maroc, à l’occasion des jeux africains, et cela sans aucun soutien financier hors celui de leurs familles.
Le tennis à Madagascar souffre d’un manque de tournois locaux et internationaux, d’un manque de ressources financières mais surtout d’un manque de soutien des autorités compétentes. L’avenir de cette discipline à Madagascar est en danger.
« A Madagascar ce sont les familles des joueurs qui contribuent à améliorer les conditions de l’entraînement vu le manque de soutien de la fédération malgache de tennis. Il faut avoir plus de tournois internationaux à Madagascar et c’est la responsabilité de la fédération. Il y a un grand écart entre l’Afrique du Nord et les autres pays africains à l’exception de l’Afrique du sud« , a déclaré Ary Junavich, entraîneur-chef de l’équipe de tennis de Madagascar.
Cette situation pousse les talents malgaches à s’éloigner de l’île, notamment vers la France. Mais les grands perdants sont les amateurs de tennis privés de grandes compétitions.
Le seul joueur malgache au classement ATP, se classe à la 1610ème place, reflétant de la situation du tennis dans la Grande Ile.
La coopération entre les iles de l’Océan Indien pourrait être une réponse à cet état de fait, notamment avec l’organisation de concours au sein de la sous-région.

Recommended Posts