La Maire de Paris veut profiter de la manifestation sportive pour accélérer la transformation de la ville.

A Paris, les Jeux olympiques (JO) et paralympiques contribueront à accélérer la transformation de la ville.

Pour aller dans ce sens, il est prévu l’ouverture de 10 000 formations gratuites dans les domaines du BTP, de la sécurité et de la restauration. Il est aussi prévu d’insérer 20 000 personnes dans l’emploi.

Al’occasion des jeux, plusieurs quartiers seront rendus à100 % accessibles aux personnes handicapées, qu’il s’agisse d’accéder aux logements, aux transports, aux commerces, aux équipements sportifs ou encore aux écoles. De plus il sera crééun nouvel équipement sportif par arrondissement,ainsi que deux parcours sportifs. Seront rénovés quatre centres sportifs, qui seront mobilisés pour les entraînements olympiques.

, Porte de la Chapelle, sera construite une arène de 8 000 places pour les épreuves de badminton, d’escrime-fauteuil et de para-badminton. Elle pourra, en principe, accueillir dès 2022 des compétitions sportives ainsi que des concerts et des spectacles, et devrait contribuer à la métamorphose de ce quartier. La qualité de l’eau de la Seine sera améliorée pour que le fleuve soit rendu à la baignadeà l’issue des épreuves.

Anne Hidalgo entend aussi profiter des JO pour faire de Paris une ville « sans plastique jetable »d’ici à 2024 avec la suppression des articles jetables en plastique au sein de l’administration en 2020, puis de tous les services publics parisiens (crèches, cantines, musées, etc.) en 2022.

Sources : Les Anneaux olympiques devant l’hôtel de ville de Paris, le 23 juin 2018. LUCAS BARIOULET / AFP

Recommended Posts