Koudougou: Lancement du complexe « OlympAfrica »

Après Ouagadougou avec le terrain de Naba, Baongho à Tanghin, Koudougou bénéficie enfin d’un centre sportif financé par le Comité international olympique dans le cadre de son projet «OlympAfrica».

Le centre se compose d’un terrain de football, d’une zone multisports et d’un bâtiment administratif qui abrite également une salle d’entraînement aux arts martiaux. 

Le centre est uniquement autorisé à accueillir des activité
s sportives. La gestion a été confiée à un professeur d’éducation physique qui veille au bon fonctionnement de la structure. «Nous avons d’abord construit le centre pour vous. Il est le vôtre. Donc nous ne le nettoierons pas pour vous. C’est à vous de vous organiser pour qu’il fonctionne correctement si vous souhaitez bénéficier d’autres investissements.» Thierno Diack, directeur exécutif de OlympAfrica.

Au total, 46 centres similaires ont été créés en Afrique. Mais seuls les meilleurs reçoivent plus de financement du Comité international olympique via le projet OlympAfrica.

Les activités politiques y sont strictement interdites. « Dès le premier jour où se déroulent les activités politiques ici, je ferme le centre et repars avec les clés », a prévenu Diack.

Recommended Posts