Hanoï se prépare aux SEA Games 31

Les 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31) auront lieu du 21 novembre au 2 décembre 2021 à Hanoï et dans dix villes et provinces du Nord : La Fédération des Jeux d’Asie du Sud-Est (SEAGF) a décidé de mettre en compétition moins de 40 disciplines. Parmi les 36 compétitions inscrites au calendrier officiel, 24 se dérouleront dans les établissements d’activités physiques et sportives sous la gestion du Service de la culture et des sports de Hanoï. On peut compter le Stade de Hàng Dây, le Palais d’athlétisme, le Centre de tennis ou encore la Maison de compétition d’escrime de Hanoï.

Hanoï est déterminée à organiser avec succès les SEA Games 31.

Dès que Hanoï a été désignée ville hôtesse par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, le Comité populaire municipal a demandé aux services et organes concernés d’établir un plan détaillé d’organisation des événements, tout en procédant à la rénovation et la modernisation de plusieurs stades et gymnases pour qu’ils puissent répondre aux demandes de la SEAGF.

En particulier, Hanoï compte restaurer le complexe sportif national de My Dinh. Cet ouvrage sera la principale structure des SEA Games 31. La compagnie chargée des travaux de rénovation a invité les experts de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (AIFA) à inspecter, mesurer et certifier que ses pistes d’athlétisme sont éligibles pour les compétitions internationales.

En parallèle à la restauration des infrastructures, la capitale encourage les associations et organismes à parrainer ou investir dans le sport. Elle multiplie les échanges et renforce les formes de coopération, afin de solliciter davantage d’assistances financière et technique au service du développement du sport.

Les SEA Games sont une compétition multisports organisée tous les deux ans dans la région Asie du Sud-Est. Lors de la dernière édition de ces jeux, la délégation vietnamienne avait remporté 98 médailles d’or, soit 33 de plus que l’objectif fixé. Parmi 33 disciplines olympiques (231 épreuves), le pays avait raflé 56 fois l’or, passant même devant les Philippines et la Thaïlande, avec 12 médailles de plus. Le Vietnam s’était hissé à la deuxième place du classement final par nations, derrière les Philippines, le pays hôte.

Recommended Posts