Genève soutient les personnes vulnérables – Des douches à disposition au Centre sportif de Varembé

La Ville de Genève profite de la fermeture actuelle du Centre sportif de Varembé pour renforcer son soutien aux publics fragiles pendant la période actuelle de crise sanitaire. Les douches et les vestiaires du stade de football de Varembé sont accessibles aux personnes en grande précarité.

L’accès à l’hygiène – un facteur essentiel dans la prévention sanitaire – est ainsi amélioré.

Cette prestation gratuite de douches est proposée de 8h30 à 16h, du lundi au vendredi. Une quarantaine de douches quotidiennes sont assurées.
La mise en œuvre de cette nouvelle prestation pour les personnes en situation de grande précarité est le résultat d’une collaboration inédite entre le Service social et le Service des sports, avec l’appui du Service de la jeunesse. En effet, un binôme composé d’un travailleur social hors murs et d’une gardienne du skatepark assure l’accueil, tandis que des collaborateurs et collaboratrices du Service des sports orientent vers les douches et assurent le nettoyage des lieux, apportant ainsi leur appui au Service social, en charge de la prestation.

Les associations partenaires actives dans le domaine du soutien aux personnes sans-abri – dont certaines ont dû cesser leurs activités – servent de relais pour transmettre l’information aux bénéficiaires potentiels. Par ailleurs, comme sur d’autres sites (le centre d’hébergement de Frank-Thomas et la caserne des Vernets), la Ville bénéficie de l’expertise de Médecins Sans Frontières pour sensibiliser le personnel et les bénéficiaires aux mesures barrière. La sécurité est assurée par des astreints de la police.

Cette nouvelle prestation mise en place par la Ville de Genève s’inscrit dans un concept général de soutien aux populations fragiles – notamment sans-abri – qui s’est grandement redéployé depuis le début de la crise sanitaire avec l’ouverture du foyer d’hébergement de Frank-Thomas (dans le quartier des Eaux-Vives) qui accueille 24h/24 des personnes malades et des femmes, ainsi que la mise à disposition de la caserne des Vernets, qui dispose de places pour les personnes atteintes du COVID-19 et de personnes sans-abri.

Recommended Posts