Dakar : Les Jeux de la Jeunesse 2026 connaissent l’inauguration de leur stade !

L’événement peut sembler encore lointain. Mais les Jeux de la Jeunesse 2026 à Dakar ont connu l’inauguration de leur stade olympique.

 Le Sénégal s’est doté d’un stade de 50 000 places, qui a été inauguré dans la ville de Diamniadio, à une trentaine de kilomètres de Dakar dans une soirée qui avait des allures d’événement national, et même un peu plus que cela. La présence dans la tribune officielle, aux côtés du président Macky Sall, de six chefs d’État, de Turquie (Recep Tayyip Erdogan), du Rwanda (Paul Kagame), du Libéria (George Weah), d’Allemagne (Frank-Walter Steinmeier), de Guinée-Bissau ( Umaru Sissoco Embalo), et la Gambie (Adama Barrow), en est la preuve. D’autres invités de marque y étaient aussi : le président de la FIFA Gianni Infantino et le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe d’Afrique du Sud.

 Le nouveau stade est le deuxième plus grand bâtiment sportif du pays, après le stade Léopold Senghor de 60 000 places à Dakar, construit en 1985. Mais c’est surtout le seul homologué par les instances internationales du football. Outre un terrain principal, le stade qui portera le nom de l’ancien Président de la République, Abdoulaye Wade, abritera un musée du football nommé à la mémoire de l’ancien joueur de l’équipe nationale sénégalaise, Pap Bouba Diop, décédé en novembre 2020. Le stade est également équipé d’une centrale solaire indépendante, d’une puissance annoncée de deux mégawatts. De quoi la rendre quasi autonome en électricité, selon les autorités sénégalaises.

 La ville de Diamniadio est reliée à Dakar par un nouveau train régional, mis en service en décembre dernier.

Recommended Posts