PARIS 2024 ET LA CRISE ECONOMIQUE

Thomas Bach Président du Comité international olympique (CIO) et le Président du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris-2024 (Cojo) Tony Estanguet, ont évoqué l’impact du Covid-19 sur les JO-2024.

Ils ont abordé les orientations du CIO en matière de «diplomatie sportive», les effets de la crise sanitaire sur le sport mondial et les enseignements qu’il est possible d’en retirer pour améliorer encore la mise en œuvre des JO de Paris 2024, comme l’impact environnemental, le budget et l’héritage que les JO laisseront à la Seine-Saint-Denis, principal lieu d’accueil des équipements pérennes.

Ils cherchent des pistes d’économies face aux risques de surcoûts et de baisse de recettes de sponsoring.

Le budget total du Cojo jusqu’en 2024 s’élève à 3,8 milliards d’euros, notamment pour les célébrations et les sites provisoires. Pour y arriver, le Cojo compte sur 1 à 1,2 milliard d’euros de mécénat, 1 milliard environ en billetterie et 1,4 milliard de contribution du CIO.

S’y ajoutent 3,1 milliards d’investissements, dont 1,5 de l’Etat et des collectivités françaises, dans les équipements pérennes, notamment le village olympique et le village des médias, transformés après les JO en quartiers de logements, et le centre aquatique olympique, tous construits en Seine-Saint-Denis. Les budgets des JO ont fréquemment dépassé les prévisions, causant des débats récurrents sur leur coût et l’héritage réel qu’ils laissent aux villes hôtes

LE MARATHON DE PARIS REPORTE

Contrairement à New York et Berlin, le marathon de Paris devrait bien avoir lieu. Initialement prévu le 5 avril dernier, il avait été reporté une première fois au 18 octobre en raison de la pandémie de coronavirus. Mais les organisateurs ont été contraints de revoir leur plan et de décaler à nouveau le départ au 15 novembre. Plus de 50 000 participants sont attendus dans les rues de la capitale. Annulé à la dernière minute le 5 mars dernier, le semi-marathon a lui aussi été repoussé pour finalement se courir le 18 octobre et non plus le 6 septembre. L’ensemble des participants, au semi-marathon et au marathon, seront automatiquement inscrits. Ceux qui ne seront pas disponibles à ces nouvelles dates ont 15 jours pour se manifester auprès des organisateurs et bénéficieront d’un avoir valable jusqu’au 31 décembre 2021 pour participer à toute épreuve organisée par A.S.O.

Dakar 2022 : la mise à jour !

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2022 (JOJ) auront lieu du 22 octobre au 9 novembre 2022, afin de respecter les temps scolaires des athlètes. Ces JOJ auront donc lieu au début de la saison sèche et coïncideront aussi avec la Journée de la jeunesse africaine.

Pour réduire le coût et la complexité des Jeux, le programme proposera le même nombre d’épreuves (239) qu’aux jeux de Buenos Aires 2018, tout en réduisant la capacité d’accueil du village olympique de 4 000 à 2 650 athlètes par l’organisation de la présence des sportifs en deux vagues. Cette approche permettra d’augmenter le nombre d’athlètes en lice à plus de 4 500 sans que cela ait des conséquences sur l’infrastructure.

Pour plus de rationalité, des installations temporaires ou partagées existantes seront utilisées : des installations temporaires pour le hockey, des installations côtières pour le canotage et la navigation de plaisance. Le stade IBA DIOP avec sa tribune couverte et sa piste d’athlétisme est en réfection. Seront aussi utilisés la piscine olympique, le parcours sportif sur la corniche ouest de Dakar, le centre international de conférence Abdou Diouf de Diamniadio, Dakar Arena, le golfe et les sports nautiques de la station balnéaire de Saly Portudal. Le stade olympique de 50.000 places, en construction, devrait abriter des compétitions.

L’édition Dakar 2022 accueillera toutes les nouvelles disciplines proposées par Paris en 2024 : les breaks, le surf, l’escalade et le skateboard ou encore les sports les plus populaires mis à l’honneur dans les versions précédentes des JOJ, tels que le yoga à deux, le basket-ball 3×3 et le hockey à cinq. De nouveaux sports, tel la lutte sur la plage, feront également leurs débuts aux JOJ de Dakar.

Yaoundé 2020 Championnat d’Afrique des nations (CHAN)

Le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) est une compétition internationale de football en Afrique, organisée par la Confédération africaine de football (CAF) tous les deux ans en alternance avec la CAN, dont la particularité est que seuls les joueurs évoluant dans un club de leur pays peuvent y participer.

L’idée du CHAN est née en septembre 2007 à Johannesburg en Afrique du Sud au cours d’une première réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football, et est confirmée en janvier 2008, avant la CAN 2008. Très prisé, l’objectif de la CAF est de créer une belle vitrine pour les footballeurs des championnats africains et donner aux joueurs locaux une chance de s’exprimer au niveau international.

Depuis 2014 et la 3e édition en Afrique du Sud, ce tournoi bénéficie de la reconnaissance de la FIFA qui l’a intégré parmi les compétitions prises en compte dans l’établissement du classement FIFA.

Il s’agit de la sixième édition du Championnat d’Afrique des nations de football (CHAN) qui met en compétition les 16 meilleures équipes africaines locales réparties en quatre poules de quatre équipes. Cette compétition est réservée aux joueurs évoluant en club sur le continent africain.

Elle devait se disputer initialement en Éthiopie et se disputera finalement au Cameroun du 4 avril au 25 avril 2020.

Oran Jeux méditerranéens 90 hôtels seront construits d’ici juin 2021

L’accueil de 90 nouveaux établissements hôteliers à Oran est attendu à l’horizon 2021, à l’occasion des Jeux méditerranéens.

Ces établissements hôteliers de différentes catégories de classification représentent plus de 12.572 lits. Ils permettront la création de 4029 emplois directs.

Douze entreront en service au cours du premier semestre de cette année, d’une capacité de 2000 lits. Ils fourniront 400 emplois directs.

Ces opérations s’inscrivent dans le cadre d’un programme d’investissement qui comprend 100 projets qui aboutiront à la création de 16 676 lits et contribueront à environ 6 500 mises à l’emploi. Au total, la willaya comptera pas moins de 50 000 lits.

En ce qui concerne les installations sportives, le stade olympique et les salles désignées pour ce prochain événement sportif, il est également prévu qu’elles soient prêtes d’ici le début de l’année 2021.

Les Jeux méditerranéens et ces établissements vont contribuer à la transformation d’Oran, pour en faire une grande destination touristique.

« Le Dakar » et ses interrogations

Le rallye-raid « Le Dakar » vient de se dérouler en Arabie Saoudite, du 5 au 17 janvier. Pendant 10 ans, de 2009 à 2019, il a vécu en Amérique Latine ! Il n’est donc plus l’expression de l’Afrique et du Sénégal ! Il était attendu que les autorités et observateurs voient une contradiction entre l’utilisation du nom de Dakar et la rupture avec le pays.

Pour Babacar Thioye Ba, responsable à la mairie de Dakar « pendant des années, le rallye a tué beaucoup de personnes, sur le plan éthique et moral, les organisateurs auraient pu penser à une compensation puisqu’ils sont désormais dans une logique commerciale quand ils sont passés en Amérique Latine ensuite en Arabie Saoudite ».

Selon le site de francetvinfo, « le Dakar, fleuron du sport automobile », a été acheté par l’Arabie Saoudite « cinq fois le prix négocié avec le Pérou et l’Argentine ».

Le 20 novembre dernier, le quotidien Le Parisien écrivait que l’Arabie saoudite « déboursera 15,4 millions d’euros par an pour accueillir le Dakar ».

Le Royaume Saoudien semble décidé de faire du sport, un atout diplomatique.

Reste l’utilisation du nom de la capitale sénégalaise qui suscitera une certaine réflexion, notamment pour défendre les intérêts de Dakar.

La star de la musique sénégalaise, Youssou Ndour, avait posé le débat quand il était ministre de la Culture.

En effet, les villes et les collectivités territoriales à l’instar des personnes physiques ou morales seraient en droit de protéger leur nom contre toute exploitation commerciale.

Tour du Rwanda 2020 : 80 cyclistes étaient sur la ligne de départ !

La ville de Kigali a retrouvé son Tour du Rwanda annuel.

La 12ème édition de cet événement très prisé du continent africain a débuté le 23 février pour s’achever le 1 mars. Elle est passée par 5 provinces au Rwanda.

Le Rwanda a aligné trois équipes dans la course en huit étapes; l’équipe nationale ‘Team Rwanda’, Ignite Benediction Club et les débutants Skol Adrien Cycling Academy (SACA).

Depuis la mise à niveau de l’année dernière, le Tour du Rwanda, sans doute le plus grand événement sportif du pays, est l’une des deux seules courses sous la catégorie UCI 2.2 sur le continent, avec La Tropicale Anissa Bongo du Gabon.

L’édition de cette année, la 12ème depuis que le Tour du Rwanda est devenu international en 2009, a attiré un total de 16 équipes, 13 clubs et trois équipes nationales d’où 80 cyclistes au total.

Québec Coupe du monde FIS Ski de fond 14-15 mars

Près de 150 athlètes de l’élite mondial sont attendus !

SPRINT INDIVIDUEL (CLASSIQUE)

Le sprint individuel débute avec un contre-la-montre en ronde de qualifications. Toutes les 15 secondes un fondeur s’élance, les 30 meilleurs sont automatiquement qualifiés pour les quarts de finales où ils s’affrontent en groupe de six. Les deux premiers accèdent automatiquement aux demi-finales de même que les deux coureurs ayant obtenu le meilleur temps. Le même procédé s’applique pour se rendre à la finale qui comptera les six fondeurs les plus rapides.

SPRINT INDIVIDUEL (STYLE LIBRE)

Le sprint individuel débute avec un contre-la-montre en ronde de qualifications. Toutes les 15 secondes un fondeur s’élance, les 30 meilleurs sont automatiquement qualifiés pour les quarts de finales où ils s’affrontent en groupe de six. Les deux premiers accèdent automatiquement aux demi-finales de même que les deux coureurs ayant obtenu le meilleur temps. Le même procédé s’applique pour se rendre à la finale qui comptera les six fondeurs les plus rapides.

MINI COUPE DU MONDE COOP

Samedi et dimanche de 15h30 à 17h30, les jeunes de 5 à 12 ans pourront accomplir des exercices d’habileté à travers un trajet ponctué d’obstacles. Une belle occasion d’exercer le ski de fond sur une partie du parcours sur lequel les athlètes professionnels se seront affrontés quelques heures plus tôt !

Montréal: champions du monde et médaillés olympiques de plongeon

La Série mondiale de plongeon FINA 2020 aura lieu du vendredi 28 février au dimanche 1er mars dans la mythique piscine des Jeux olympiques de 1976. À seulement cinq mois des Jeux olympiques de Tokyo, les compétitions de Montréal présenteront les huit épreuves olympiques (3 mètres, 10 mètres, 3 mètres synchro et 10 mètres synchro), ainsi que les spectaculaires épreuves de synchro mixte. Un total de 14 pays sera représenté.

L’événement mettra en vedette des champions olympiques et champions du monde, ainsi que plusieurs puissances mondiales en plongeon, incluant la Chine, le Mexique, la Russie, l’Allemagne et l’Australie. Les stars de l’équipe canadienne de plongeon, dont Jennifer Abel, Meaghan Benfeito et Pamela Ware, affronteront l’élite du plongeon mondial chez eux, à Montréal.

Depuis 2007, la Série mondiale FINA est le circuit de plongeon le plus prestigieux au monde avec des compétitions présentées dans différentes villes. En 2020, la Série mondiale comprend des étapes à Montréal (CAN), à Kazan (RUS) et à Londres (GBR).

DAKAR S’ENGAGE POUR LE JOJ 2022

Place de la Nation, lieu symbolique pour le Sénégal, autorités sportives, politiques et simples citoyens se sont réunis pour montrer au monde ce que l’Afrique est capable de faire. Rendez-vous est donc pris pour les Jeux olympiques de la jeunesse JOJ 2022 que les villes de Dakar, Diamniadio et Saly doivent abriter du 22 octobre du 9 novembre 2022.

Sous la houlette du Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss), avec à sa tête son président Mamadou Diagna Ndiaye, la jeunesse sénégalaise s’est réunie autour de ses autorités pour donner le coup d’envoi des 1000 jours en route vers les JOJ Dakar 2022. Un coup d’envoi riche en couleurs et en ambiance à travers un concert offert gracieusement et animé par plusieurs artistes. Tout de noir vêtu, Waly Ballago Seck a enflammé le public.

SOHAM EL WARDINI, MAIRE DE DAKAR et MAMADOU DIAGNA NDIAYE, PRESIDENT DU CNOSS ont invité les Sénégalais à faire de l’hygiène publique et de la propreté leur priorité.