JO 2024 : Anne Hidalgo interpelle le CIO autour du nouveau sponsor des Jeux

La Maire de Paris, Madame Anne Hidalgo, a écrit au Président du CIO Thomas Bach pour « l’alerter sur les potentiels risques », d’un sponsoring des Jeux olympiques par Airbnb. Le géant de la location de logements entre particuliers est en effet devenu partenaire olympique jusqu’en 2028.

L’accord avec Airbnb, dont le montant avoisinerait plusieurs centaines de millions d’euros, couvrira au total cinq éditions des JO, à savoir Tokyo en 2020, Paris en 2024 et Los Angeles en 2028 pour l’été, ainsi que Pékin en 2022 et Milan-Cortina en 2026 pour l’hiver, précise le CIO. Il s’agit pour la plateforme américaine d’un contrat marketing majeur qui doit lui permettre d’accompagner son développement et de renvoyer une image plus positive face à de nombreuses controverses.

Les professionnels de l’hôtellerie réclament aux autorités un meilleur contrôle des activités de la compagnie américaine. Plusieurs contentieux opposent d’ailleurs actuellement le géant américain à la Ville de Paris, à moins de cinq ans des JO dans la capitale française. En février, la mairie de Paris a ainsi assigné en justice la plateforme, passible d’une amende de 12,5 millions d’euros pour avoir mis en ligne 1.000 logements non enregistrés. La Maire a estimé que la ville de Paris n’avait « pas de pouvoirs réglementaires suffisants » pour réguler la plateforme, qui dépend de la loi, alors que dans d’autres pays « ce sont les villes qui choisissent », comme à Berlin ou aux Etats-Unis.

Aussi la Maire de Paris entend « obtenir un renforcement des règles encadrant les plateformes de location et, le cas échéant, à les faire interdire » dans certains secteurs de Paris.

La Maire a pris l’engagement d’organiser un référendum auprès des Parisiens, immédiatement après les élections, probablement à l’été, de façon, en concertation avec eux, à définir les bonnes conditions d’usage d’Airbnb. Et la question sera posée dans chaque quartier, car évidemment la réalité n’est pas la même dans chaque quartier.

Le Comité International Olympique et la cohésion sociale du Cameroun

Lors de sa dernière visite à Yaoundé, le Dr. Thomas Bach, Président du Comité International Olympique s’est engagé à ce que le CIO contribue à la cohésion sociale du Cameroun.

 

Dans son discours, le Premier ministre Joseph Dion Ngute a déclaré :  » Le sport est l’activité de premier choix dans mon pays et contribue à l’influence internationale du Cameroun et est un facteur de consolidation de l’unité nationale, d’intégration et un vecteur de cohésion sociale et d’inclusion « .

A son tour, Thomas Bach, a déclaré : « Je voudrais encourager et motiver le Comité National Olympique et Sportif du Cameroun et le gouvernement à embrasser le pouvoir du sport et à se donner la main pour construire un avenir meilleur pour les jeunes et pour la société camerounaise. Vous pouvez toujours compter sur le soutien du Comité Olympique. Nous sommes très reconnaissants pour l’étroite coopération avec le Comité National Olympique, une coopération réelle pour le bien des jeunes et du peuple camerounais. »

EDF second partenaire premium de la COJO de Paris 2024

Le COJO de Paris 2024 a révélé, qu’EDF serait son second partenaire premium, après le groupe bancaire Banque Populaire-Caisse d’Epargne.

Le président du COJO a notamment déclaré qu’EDF était un “partenaire légitime”.

L’énergéticien sera le fournisseur d’électricité et de gaz de l’événement. EDF a notamment promis de fournir des “énergies renouvelables” à l’ensemble des sites choisis à l’été 2024. Anne Hidalgo s’est dite “heureuse de l’engagement d’EDF pour contribuer à construire des Jeux Olympiques et Paralympiques responsables et durables”.

Strasbourg et les JO 2024

Les Jeux olympiques et paralympiques de 2024 ne vont pas uniquement concerner Paris, mais auront un impact sur toute la France. La Ville et l’Eurométropole de Strasbourg souhaitent utiliser ces Jeux comme effet levier selon trois axes « vivre mieux », « vivre ensemble » et « performance ». Les Jeux olympiques ne sont pas utilisés à Strasbourg comme un objectif, mais comme un accélérateur dans une perspective sur le long terme, afin de construire dès maintenant l’héritage d’après 2024.

Le développement du sport santé – et le projet de création de Maisons Sport Santé sous forme de groupement d’intérêt public – est l’un des piliers de cet axe « vivre mieux » pour développer la confiance en soi. Afin de changer durablement le rapport des gens à l’activité physique il faut montrer l’impact du sport sur l’inclusion, le développement d’un quartier ou encore la fierté d’un territoire. C’est pour cela que la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg développent l’axe « vivre ensemble », qui diffuse les valeurs éducatives et citoyennes ainsi que le respect des règles républicaines.

La Ville de Strasbourg donne l’impulsion avec les dispositifs « sport inclusion », « sport citoyen » et « sport éducation ». L’axe « performance » vise à favoriser les bons résultats des sportifs de haut niveau, la création d’une Team JOP 2024.

Dix-sept athlètes étaient déjà suivis par la Ville de Strasbourg pour la saison 2018-2019. Un travail a été effectué avec les cadres des fédérations pour déterminer quels sportifs étaient capables d’aller au Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo en 2020 et de gagner des médailles, ainsi que les espoirs pour les JOP 2024, avec 25 athlètes identifiés pour la saison en cours.

Strasbourg magazine n° 304 Octobre 2019
Par Leslie MUCRET

 

JO PARIS – 72 % des Français fiers d’accueillir les JO 2024

Selon un sondage réalisé par Occurrence pour l’organisation Sporsora, 72 % des Français sont fiers d’accueillir les Jeux en 2024. À l’occasion de sa garden-party annuelle, au Golf de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), l’organisation Sporsora, qui regroupe 220 acteurs économiques du sport, a dévoilé les résultats d’un sondage réalisé par le cabinet d’étude et de conseil Occurrence.

Selon cette étude réalisée en juillet auprès de 1 500 personnes, 72 % des sondés se disent fiers d’accueillir les Jeux. 82 % estiment que cette olympiade contribuera au rayonnement de la France à l’international, 79 % à la découverte de nouveaux sports et 77% au développement de la pratique du sport en France. JO de Paris : Un label Terre de Jeux 2024 pour les collectivités Ils sont par ailleurs 78 % à voir « l’intérêt pour une marque de s’associer à Paris 2024 ». 94 % d’entre eux estiment que c’est un bon moyen de « faire découvrir les produits et services d’une marque en France et à l’international » et 90 % d’ « augmenter le capital sympathie de la marque ».

Le tour de France s’exporte à Marrakech !

Marrakech a accueilli la première édition de l’Étape Morocco by Tour de France sur le continent africain.

Cette première implantation de L’Étape by Tour de France au Maroc s’inscrit dans une volonté de développement du cyclisme et ouvre de nouvelles perspectives d’avenir.

L’Étape by Tour de France est une série de 15 événements organisés dans 10 pays. Référence mondiale du cyclisme, elle offre aux amateurs l’opportunité de participer à la légende du Tour de France.

Ce projet, porté par Morocco All Races et Amaury Sport Organisation, va voir le jour avec l’ambition commune de faire rayonner le Maroc en proposant une expérience cycliste unique : rouler dans les mêmes conditions que les champions du Tour de France.

DAKAR • JOJ 2022 : Le CIO décerne un satisfecit

Au terme d’une première visite de trois jours des sites de Dakar, Diamniadio et Saly, ponctuée par une dernière séance de restitution des travaux, l’équipe du Comité international olympique (CIO) a décerné son satisfecit à la Commission de coordination des JOJ Dakar 2022.

Un an après l’attribution des Jeux olympiques de la Jeunesse à Dakar, le 8 octobre 2018 à Buenos Aires (Argentine), le Comité International Olympique (CIO) loue les avancées effectuées par le Sénégal.

Conformément à une nouvelle méthode de travail inspirée de l’Agenda olympique 2020 et aux normes du Comité International Olympique, l’équipe locale travaille en étroite collaboration avec les équipes du CIO, pour élaborer une feuille de route commune jusqu’aux JOJ Dakar 2022.

Et à la vitesse d’exécution des travaux et au vu des résultats obtenus jusque-là, le Directeur exécutif des Jeux olympiques salue un « degré de maturité » qui « permettra d’avoir très rapidement, à la fin du premier trimestre de l’année prochaine, un budget extrêmement précis qui respectera les engagements pris lors de la candidature (de Dakar) au CIO et du côté du Sénégal » .

Pour les prochains Jeux olympiques de la Jeunesse Dakar 2022, les premiers organisés en Afrique, 8 sites ont été retenus et répartis à travers la capitale (Piscine olympique, Stade Iba Mar Diop, Caserne Samba Diéry Diallo, Arène nationale de lutte), Saly Portudal (Saly Beach, Golf de Saly) et Diamniadio (Dakar Arena, Dakar Expo Center et CICAD), qui doit notamment voir sortir de terre le futur stade olympique.

La RD Congo accueille les jeux de la Francophonie du 23 juillet au 1er aout 2021

La Conférence Ministérielle de la Francophonie, réunie à Monaco les 30 et 31 octobre, a désigné officiellement la République Démocratique du Congo pour organiser les IXèmes Jeux de la Francophonie, du 23 juillet au 1er août 2021.
La signature du cahier des charges des Jeux par le Ministre d’Etat à la Coopération, P-Guillaume Manjolo et l’Administratrice de l’OIF Catherine Cano, a eu lieu à cette occasion
L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) a annoncé l’organisation des IXe Jeux de la francophonie en 2021 à la République démocratique du Congo (RDC).

Le logo officiel des Jeux de la Francophonie, Kinshasa 2021 est dévoilé. Organisés tous les 4 ans, les Jeux de la Francophonie invitent la Jeunesse de l’espace francophone à se rencontrer au travers d’épreuves sportives et de concours culturels.
Parmi les disciplines sportives retenues pour 2021, on cite, l’athlétisme, le football masculin, le basketball féminin, le judo, la lutte, le tennis de table, le cyclisme ainsi que les handisports.

Jeux méditerranéens Oran 2021 : Le logo officiel et la mascotte dévoilés !

Le logo officiel et la mascotte de la 19ème édition des Jeux méditerranéens, organisée à Oran en 2021, ont été dévoilés.

Le Directeur général des Jeux méditerranéens, Selim Elias, a déclaré lors de la cérémonie qui s’est déroulée à l’auberge de Mardin, que le processus, auquel participaient le Ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, le Ministre de la Culture par intérim, M. Rabawi, et les autorités locales, a franchi un nouveau palier dans les préparatifs de cet événement sportif organisé par l’Algérie pour la seconde fois de son histoire, après avoir accueilli l’édition algérienne de 1975.

S’agissant de l’identité visuelle de la 19ème édition des Jeux méditerranéens, les organisateurs la voulaient créative et réaliste. Dans sa forme, ses couleurs et son identité, le slogan officiel porte dans son esprit la philosophie des couleurs du bassin méditerranéen, dans lequel la ville d’Oran est un phare. En incarnant une identité forte reflétant une dynastie, la forme de l’emblème officiel symbolise le visage du lion et les idées des couleurs incarnées dans cet emblème sont l’expression de l’identité méditerranéenne.

Enfin, à l’issue de la cérémonie, la direction des Jeux méditerranéens et son homologue de la Société nationale de télévision ont signé un protocole à cet accord afin d’encourager cette dernière à diffuser les droits des Jeux méditerranéens.

Lausanne & Genève

La flamme olympique de la jeunesse est arrivée à l’aéroport international de Genève après avoir été allumée aux rayons du soleil au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée au Stade panathénaïque d’Athènes en Grèce. L’atterrissage sur le tarmac de Genève a marque le premier arrêt de la flamme en Suisse pour une grande tournée qui doit durer 110 jours.
 
Étaient présents pour accueillir la flamme des représentants du canton of Vaud, du canton de Genève, de la municipalité de Lausanne, du Comité International Olympique (CIO), du comité d’organisation de Lausanne 2020, du Comité olympique suisse.
 
Cette grande tournée est axée sur les valeurs olympiques et le message universel de paix que la flamme transmet dans les 26 cantons de Suisse ainsi qu’en France voisine.