Strasbourg : FAVROT À PAS DE GÉANT

Licencié aux Skieurs de Strasbourg, Thibaut Favrot fait partie des 30 meilleurs spécialistes de slalom géant du monde.

À 24 ans il vient d’être promu en équipe de France A. Autrement dit, il participera, durant la saison hivernale, à toutes les manches de Coupe du monde en slalom géant. De plus, il partira à chaque fois dans les trente premiers dossards, ce qui lui permettra de skier sur une piste moins dégradée.

Favrot a terminé deuxième du slalom géant parallèle d’Alta Badia (Italie), le 17 décembre 2018.

Titularisé en Coupe du monde il y a quatre ans, le skieur a gravi les échelons petit à petit. « L’équipe de France de géant (avec notamment Alexis Pinturault et Mathieu Faivre) est la meilleure du monde, explique l’intéressé.

Cela permet de bénéficier de conditions d’entraînement de très grande qualité. »

Cette saison, son but, ce sera encore de « progresser dans la hiérarchie mondiale ».

« Je commence la saison dans les 30 meilleurs mondiaux, j’espère la terminer dans les 20. »

Dans les plus hautes sphères du ski alpin français, l’itinéraire de Thibaut Favrot n’est pas commun. Ils sont très rares, ceux qui – comme lui – ne sont pas issus des deux grands massifs (Alpes,

Pyrénées).

Thibaut Favrot, lui, est resté en Alsace où le comité du Bas-Rhin de ski a accompagné sa progression.

À l’inverse de ses partenaires de glisse, le géantiste strasbourgeois ne vivait pas en station, n’avait pas de parents moniteurs.

 

Source : 

Strasbourg magazine n° 306 Décembre 2019

Crédit photo AGENCE ZOOM FFS

 

Paris accueillera un autre match de la saison régulière de la NBA

Le calendrier annuel de la saison régulière de la National Basketball Association (NBA) en Europe sera de retour à Paris en 2021, a révélé le commissaire de la NBA, Adam Silver.

« Nous jouerons à nouveau à Paris l’année prochaine, en janvier », a déclaré Silver aux journalistes. « Nous sommes en discussion avec plusieurs équipes, nous avons beaucoup de demandes car de nombreuses équipes sont intéressées. Même si nous n’avons pas encore prévu ce match, il suscite déjà de l’intérêt. »

Silver a laissé entendre que la NBA choisira très probablement au moins une équipe qui a un joueur français sur sa liste.

Le 24 janvier dernier, les Charlotte Hornets ont affronté les Milwaukee Bucks à l’AccorHotels Arena récemment rénové dans le quartier de Bercy, lors d’un événement officiellement connu sous le nom de NBA Paris Game 2020.

Antananarivo : La journée d’athlétisme pour tous !

Une augmentation remarquable du nombre de participants par rapport à l’édition de l’année précédente. Cette septième édition de « Eau vive Athlétisme pour tous » a réuni 1500 participants, contre 640 participants dans la sixième précédente.

L’événement d’ouverture de cette saison a été particulièrement marqué par le nouvel événement appelé « Trente minutes de défi autour du lac Anusi ». Il s’agit d’une course individuelle ouverte aux personnes non autorisées et qui a vu la participation de soixante-dix coureurs.

L’édition 2020 d’Athlétisme pour tous a réuni dix écoles, douze associations et neuf institutions. Quant au relais inter-écoles, dix équipes ont participé à la compétition, chacune composée de douze élèves, six garçons et six filles, âgés de 14 à 16 ans. Le Lycée Commercial Technology (LTC) d’Ampefiloha a remporté la coupe en terminant une tournée du lac à 4:16:05, devant le Lycée Jean Joseph Rabearivelo (LJJR) à Analakely (4: 2: 01) et Avotra School en troisième position (4:21).

La journée s’est terminée avec une séance de Zumba en prolongation et un retour au calme.

Tanger championnats d’Afrique de Karaté

La Fédération, en collaboration avec la commune de Tanger, a accueilli le championnat d’Afrique du 7 au 9 février.

Le Karaté connaît une évolution significative au Maroc au cours de la période récente, notamment lors des derniers Jeux Africains à Rabat. Le Maroc a aussi remporté 10 médailles, dont 3 d’or, au championnat du Monde au Chili ce qui place ce pays en quatrième place dans le monde sur 96 nations participant aux compétitions.

Sakiet Sidi Youssef, une ville frontalière entre Tunisie et Algérie qui vit son marathon !

La délégation de l’équipe scolaire algérienne de course se rend comme chaque année en Tunisie pour participer à la course « Sakiet Sidi Youssef » avec 24 coureurs, dont 12 filles dans chacune des catégories petites et juniors.

Cet événement auquel participent coureurs tunisiens, libyens et marocains prépare au championnat du monde scolaire prévu en avril prochain en Slovaquie.

Les programmes de ces activités sont une extension de la leçon de sport scolaire qui permet aux élèves de choisir ce qui convient à leur potentiel, leur capacité et leurs désirs.

La ville de Boumerdes fête la Journée municipale nationale avec un semi-marathon

La ville de Boumerdes (Algérie) a vécu  son « Semi-marathon », auquel ont participé près d’un millier de concurrents des deux sexes.

Le lancement de cet événement, qui faisait partie des activités de commémoration de la Journée municipale nationale, a été donné par les autorités de l’État et en présence d’un certain nombre de maires et d’un grand nombre de curieux et de représentants des sociétés civiles et sportives.

La participation était ouverte aux plus de 14 ans dans les catégories masculine et féminine afin de promouvoir les sports féminins dans la ville.

Ce semi-marathon organisé en coordination avec la Direction de la Jeunesse et des Sports de la municipalité de Boumerdes a donc été dans une dynamique de sport-santé et de protection de l’environnement.

La ville de Laâyoune accueille la prochaine manche du Championnat d’Afrique des Nations de Handball en 2022

Le président de la Fédération Royale marocaine de handball, M. Adly Hanafi, a annoncé à Tunis que la ville de Laâyoune accueillera la 25e édition du championnat d’Afrique des nations de handball en 2022, en partenariat avec la ville de Guelmim, ville considérée comme la porte du Sahara au Maroc. Elle est un lieu important de commerce et d’échange entre la population sédentaire et les nomades du désert. Guelmim abrite notamment un marché aux chameaux hebdomadaire, connu sous le nom de « Amhayrich », qui est le plus grand marché aux chameaux du Maroc.

Aussi, cette manifestation connaîtra également plusieurs activités parallèles, notamment touristiques, culturelles à l’image des très riches réserves naturelles de cette ville.

Le conseil municipal de Laâyoune travaillera prochainement à l’élaboration d’une feuille de route claire pour préparer l’organisation de cet important événement sportif.

Il faut remarquer que, comme dans les autres pays du Maghreb, l’organisation des grands événements sportifs africains et internationaux ne sont plus l’apanage des grandes métropoles comme Casablanca et Rabat au Maroc, Alger Oran ou Tunis, mais qu’elle s’est étendue à plusieurs autres villes. Cela contribue au rayonnement et au développement du Maghreb, avec l’exemple de la ville de Dakhla qui a reçu le titre de ville sportive méditerranéenne pour l’année 2019.

Kara (Togo) : Le stade retrouve une nouvelle jeunesse

Le stade de la ville de Kara fait peau neuve grâce au programme Forward de la Fédération internationale de football. En effet, la FIFA finance la réhabilitation de trois stades du Togo. Celui de la ville de Kara qui est en voie d’achèvement.  Les travaux de pose du gazon synthétique sont terminés.

La cérémonie de réception a eu lieu le 24 janvier 2020, à la veille donc du congrès ordinaire électif de la Fédération togolaise de football (FTF).

Pour rappel, le projet de rénovation du stade de Kara est une initiative de la Fédération togolaise de football avec un financement du Programme « Forward » de la Fédération internationale de football association (FIFA) en collaboration avec la commune de Lomé.

Nyon La commune vaudoise s’équipe

Nyon souhaite développer son centre sportif de Colovray. La municipalité veut construire une salle multisports et de nouveaux terrains qui viendraient s’ajouter aux installations actuelles. Elles veulent commencer début 2022 le chantier de la nouvelle Maison du sport et de la place qui la reliera au centre sportif existant.

La salle principale de cette Maison du sport pourra accueillir 2000 spectateurs, notamment pour les matches de basketball des clubs locaux.

Une fois ce complexe terminé, c’est la réalisation du parc avec ses neuf terrains de sport, qui sera lancée. La fin des travaux est prévue en 2030.

La construction de la Maison du sport a été estimée à 25 millions de francs. Cinq millions supplémentaires sont prévus pour le parc adjacent et ses divers aménagements.

Une exposition publique est prévue jusqu’au 23 janvier sur le parking de Colovray pour dévoiler les projets qui ont été présentés pour l’élaboration du complexe. ATS

Strasbourg : Comme des sirènes dans l’eau

Comme des sirènes des temps modernes, elles plongent, virevoltent, s’élancent et disparaissent sous l’eau, dans une parfaite coordination. Les nageuses du Ballet nautique de Strasbourg démontrent toute l’étendue de leurs talents.
Les spectateurs observent leur souplesse, leur technique et leurs sourires sans forcément se rendre compte de la partie immergée de ce sport. « La natation artistique, c’est le goût de l’effort et du dépassement de soi au quotidien, affirme Sabrina Boudjadja, ancienne nageuse et entraîneuse.

On fournit un travail physique très important tout en restant en apnée. Et quand on nage, on enfile un masque de comédienne : cet effort, on ne doit pas le laisser paraître. » « Cela demande plein de qualités physiques, comme l’endurance, mais si on n’a pas le mental, on ne peut pas suivre ». « C’est grâce à la bonne entente avec les coéquipières qu’on tient ».

Toutes les quatre ont commencé la natation artistique entre sept et neuf ans. Actuellement, elles s’entraînent 25 heures par semaine, grâce aux horaires aménagés du lycée Pasteur, à Strasbourg. 

Leur motivation ? La passion, tout simplement. « On s’exprime en nageant sur la musique et c’est vraiment un sport collectif où l’on s’entraide, expliquent Eléna Seck Pautet, Jade Fringuello, Emma Wendling et Jade Hestroffer. Il y a le plaisir d’être ensemble. Les meilleures amies qu’on s’est faites, c’est grâce à la natation artistique. » 

Une implication constante pour un sport qui ne donne pas la possibilité de devenir professionnelle : seul le métier d’entraîneuse permet de vivre de la natation artistique.

Avec 260 licenciées, le Ballet nautique est l’un des rares clubs en France à proposer de la natation artistique pour tous les niveaux, du loisir à la compétition, et pour tous les âges.
Léa Davy