Bordeaux : coupe du monde de saut d’obstacles

Initié en 1979, le circuit LONGINES FEI Jumping World Cup™ se dispute à travers 3 ligues : Amérique du Nord, Europe et Chine. Première compétition à se courir en indoor, elle permet de déterminer les 40 cavaliers qui s’affronteront en finale à Paris cette année. Le Jumping International de Bordeaux accueille la 13ème et avant-dernière étape de ce circuit hors-norme. La ligue européenne en est la plus importante, qualifiant à elle seule 18 cavaliers et concentrant les nations dominantes de ce sport comme l’Allemagne, la Grande-Bretagne, et la France. Bordeaux est la treizième des quatorze étapes* européennes du circuit LONGINES FEI Jumping World Cup™. C’est avec le saut d’obstacles qu’est né le Jumping International de Bordeaux et c’est la Coupe du Monde qui l’a rendu international en 1978.

Les cavaliers doivent accumuler de bonnes performances sur des circuits qualificatifs – il y en a seize à travers le monde – pour tenter de décrocher l’une des quarante places de finalistes. Bordeaux s’est inscrit dès le début dans cette histoire mythique du saut d’obstacles, en devenant l’une des étapes fondatrices. Ils ne sont plus aujourd’hui que trois concours des premières heures de la saison 1978-1979, Göteborg, siège régulier de la finale, Londres et Bordeaux. Une victoire à Bordeaux représente surtout une affaire de prestige pour les cavaliers. Bordeaux étant un véritable pilier de l’histoire de ce circuit mythique créé en 1979. Mais, Bordeaux reste encore et toujours le dernier Grand Prix Coupe du Monde du circuit à n’avoir jamais été remporté par une cavalière ! 2020 sera peut-être l’année du changement.

Recommended Posts