35ème marathon des sables

En 1984, a 28 ans, Patrick BAUER décide de rejoindre le Sahara afin de parcourir à pied, en solitaire, 350 km d’un désert inhabité où il ne rencontrera ni village, ni oasis, ni point d’eau. C’est en autonomie totale, avec un sac à dos de 35 kg contenant eau et nourriture, qu’il a pris le départ de cette traversée qui durera 12 jours. C’est le point de départ de ce qui va devenir le MARATHON DES SABLES.

En 2015 lors du 30e anniversaire de l’épreuve on 1330 concurrents au départ pour une distance de 257 km.

La 35ème édition a débuté le 1er octobre pour une durée de 7 jours. Une course à pied, ouverte aux marcheurs, en autosuffisance alimentaire et en allure libre sur une distance de 250 kilomètres environ, avec obligation pour le concurrent de porter son équipement. L’itinéraire emprunte toutes sortes de terrains : dunes, plateaux caillouteux, pistes, oueds asséchés, palmeraies, petites montagnes, sur 6 étapes de 20 à 80 km, dont une étape marathon de 42 km et une étape non-stop d’environ 80 km en partie de nuit.

Le Marathon des Sables est une course tactique car il faut, pendant une semaine, gérer son effort, son alimentation et ses besoins hydriques. C’est une épreuve sportive difficile qui se déroule dans la chaleur du désert, sous des températures extrêmes pouvant avoisiner les 50 degrés2 (49,9 °C degrés lors de l’étape marathon en 2003).

Au total ce seront 140 bénévoles pour l’encadrement course et 450 personnes pour l’encadrement général. Depuis sa création, ce sont plus de 22 000 participants qui ont foulé le désert marocain dont 30 % d’inscriptions renouvelées

Recommended Posts